Si vous aimez, partagez !

Vous êtes perdus dans toutes les données délivrées par Google Analytics ? Et pourtant  toutes ces statistiques sont de véritables trésors pour votre développement économique de votre activité. Mais comment s’y retrouver ? Voici les 10 indicateurs clés à suivre  pour optimiser les performances de votre site internet et déterminer les actions de webmarketing à mettre en place !

 
Pour pouvoir suivre efficacement vos données, je vous recommande tout d’abord de créer un tableau sur excel avec l’ensemble des indicateurs à suivre. Vous pouvez établir un fichier annuel et un fichier mensuel. Cela vous permettra de suivre chaque mois l’évolution de votre trafic et l’efficacité ou non de vos actions.  Il est également intéressant d’analyser ses statistiques sur 1 mois complet minimum. Une plage de dates plus courtes pourrait, faute de données suffisantes,  fausser votre interprétation des statistiques.Par ailleurs, suivre vos statistiques annuellement va vous permettre de travailler sur un plan de communication touristique annuel prévisionnel,  qui sera ensuite à ajuster chaque mois selon les résultats réels.

1.    Les sources de trafic, la base des données de Google Analytics

Le trafic d’un site web vient de plusieurs sources différentes comme on l’a vu dans l’article sur l’utilisation de Google Analytics.
10 indicateurs clés de performance sur Google Analytics - Sources de trafic - Ocm Webmarketing Tourisme
  • Le trafic provenant du référencement naturel (organic search).
C’est le trafic issu des moteurs de recherches comme Google, Qwant, Ecosia… Ce trafic est le résultat de tout le travail effectué sur la recherche de mots clés, l’optimisation technique, les backlinks et le marketing de contenu de votre site web.En cliquant sur « Organic Search », vous pourrez accéder à une partie des requêtes qui ont amené les internautes sur votre site web. Toutefois, les mentions « not set » ou « not provided » correspondent à une majorité de requêtes qui sont conservées secrètes par Google.Ce trafic ne prend pas en compte les publicités payantes, faites par le biais de Google Adwords par exemple.C’est un levier d’acquisition de trafic à suivre impérativement puisqu’il reflète votre travail, qu’il est « gratuit », si tant est, que vous ne comptiez pas votre temps de travail bien sûr !
  • Le trafic direct
Le trafic direct correspond aux visiteurs qui viennent directement sur votre site web, soit en tapant manuellement  votre url, soit en utilisant les favoris.C’est une source de trafic à prendre avec précaution, car il peut être faussé :
  • par votre propre trafic lorsque vous vous rendez sur votre site web pour contrôler une action ou autre,
  • par le trafic de vos clients sur place qui veulent vérifier un élément ou chercher une information de visite par exemple,
  • ou par l’un des prestataires amenés à travailler sur votre site internet : webmaster, référenceur…
Il est donc important d’exclure le trafic de certaines IP des données analysées. Je vous explique comment faire dans l’article sur l’installation de Google Analytics.Le trafic direct est bien sûr, lié aussi directement à la notoriété de votre marque. Si un internaute tape directement le nom de votre marque, c’est qu’il vous connaît déjà 😉
  • Le trafic issu des réseaux sociaux (social)
Cette source de trafic prend en compte le trafic provenant de toutes les plateformes sociales existantes. Que ce soit Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin ou encore Youtube. Ce trafic est directement issu de votre stratégie de communication sur les réseaux sociaux et de votre régularité pour animer vos pages.
  • Le trafic issu des backlinks (referral)
Le trafic référent provient des sites web qui renvoient vers votre propre site via des liens mis en place.Si vous êtes par exemple inscrit dans des annuaires touristiques, sur le site de votre office de tourisme, sur des plateformes de réservations …  vous avez donc un lien qui a été mis en place sur ces sites. Lorsqu’un internaute clique sur ce lien et arrive sur votre site internet, il est alors comptabilisé dans le trafic referral.Cet indice vous permettra d’analyser l’efficacité de votre stratégie de liens entrants (backlinks) et les liens qui vous rapportent le plus de trafic.
  • Le trafic provenant du référencement payant (Paid)
Il s’agit dans ce cas du trafic issu des campagnes de publicités payantes adwords et autres telles que le display. Si vous ne faites pas de publicités payantes, cette source de trafic n’apparaîtra pas.
  • Le trafic Email
Ce trafic est très intéressant à suivre si vous faites des campagnes d’emailing ou de newsletter puisqu’il correspond au trafic provenant des emails envoyés à vos prospects. Vous pouvez donc suivre l’efficacité de vos actions.
  • Le trafic « Other »
Le trafic « autre » regroupe toutes les sortes de trafic qui ne peuvent être classées  dans aucune autre rubrique. Vous pouvez trouver par exemple le trafic issu de plateformes de partage de contenus…En conclusion, l’idéal pour vous serait que l’intégralité de votre trafic soit répartie équitablement sur les différentes sources. Cela vous permet de ne pas être dépendant  et donc de ne pas vous trouver dans une situation délicate si l’un de vos canaux chute brutalement. En résumé, ne mettez tous vos œufs dans le même panier !Toutefois si vous devez cibler des sources de trafic pour être plus efficace, choisissez le trafic organique et le trafic social.

2. Le type d’appareil de connexion

À l’heure où  54 % des internautes utilisent leur mobile au quotidien pour se connecter à internet, il est essentiel de vérifier quels sont les modes de connexion sur votre propre site internet !Même si par principe, votre site web DOIT être responsive et donc consultable depuis n’importe quel support, les données propres à votre site web peuvent être surprenantes et méritent d’être suivies.Vous trouverez ces informations dans la rubrique « Audience », puis « Mobile » et enfin « vue d’ensemble ».Connaître l’appareil de connexion utilisé majoritairement par vos visiteurs va vous permettre d’adapter votre mode de communication à vos auditeurs.
10 indicateurs clés de performance sur Google Analytics - Appareil de connexion - Ocm Webmarketing Tourisme

3.  Le temps de chargement moyen

Dans la même lignée qu’un site internet doit être compatible mobile et tous supports, votre site web doit s’afficher rapidement.C’est l’un des plus importants critères de classement parmi les quelques 200 utilisés par Google.Pour contrôler la vitesse de chargement, vous pouvez aller dans la rubrique « Comportement », puis « vitesse du site » et enfin « temps de chargement des pages ».Vous pouvez également utiliser des outils gratuits tels que Dareboost ou Google Page Speed Insight. Je vous explique dans un article à ce sujet comment vous servir de ces 2 outils de tests.Pour le chargement intégral de votre site internet, l’idéal est d’être à moins de 4 secondes. Au-delà de ce temps, on constate des dégradations dans l’expérience utilisateur.
10 indicateurs clés de performance sur Google Analytics - Vitesse de chargement des pages - Ocm Webmarketing Tourisme

4.   Les pages de destinations

Les pages de destinations, ce sont les pages sur lesquels les internautes arrivent sur votre site web. Cela peut-être votre page d’accueil, mais aussi une page d’article sur un festival que vous avez rédigé ou bien la page de description de votre gîte…Il est donc important de savoir quelles sont vos pages de destinations qui vous apportent le plus de trafic et celles qui ne vous amènent aucun trafic, ce que Web Rank Info, un expert en référencement naturel  appelle les pages zombies.Une fois identifiées, vous pourrez ainsi travailler plus activement sur ces pages.Pour les identifier, rendez-vous sur « Comportement » puis « contenu du site » et enfin « pages de destinations ».
10 indicateurs clés de performance sur Google Analytics - pages de destinations  - Ocm Webmarketing Tourisme

5.   Les pages de sorties

Les pages de sorties sont les pages sur lesquelles les internautes sont lorsqu’ils quittent votre site web. En général, les pages de sorties les plus importantes sont les pages de confirmation de réservation ou les pages de « contact ».Pouvoir identifier les pages de sorties va vous permettre d’analyser les pages concernées et de comprendre pourquoi les internautes vous quittent sur ces pages-là ! Si ce ne sont pas des pages « normales », il est important de comprendre les raisons qui poussent les internautes à sortir de votre site internet.Attention, il faut distinguer les pages de sorties et les taux de rebond au niveau des résultats donnés !Un taux de rebond concerne une seule et même page, qui est donc alors à la fois une page d’entrée et une page de sortie, sur laquelle l’internaute n’aura fait aucune action. Il sera donc arrivé et reparti aussitôt !Alors qu’une page de sortie est une page sur laquelle votre visiteur a quitté votre site. Mais il peut très bien avoir navigué sur d’autres pages  avant !  D’où la distinction 😉
10 indicateurs clés de performance sur Google Analytics - pages de sorties  - Ocm Webmarketing Tourisme

6.   Le nombre d’utilisateurs

Google Analytics calcule le nombre de sessions (visites) et d’utilisateurs pour votre compte.Les sessions représentent le nombre total de visites individuelles effectuées par l’ensemble des utilisateurs de votre site.C’est-à-dire que sur le principe, un internaute qui arrive sur votre site sera considéré comme 1 utilisateur effectuant 1 session.Par contre, si un internaute est inactif sur votre site pendant au moins 30 minutes (temps comptabilisé comme 1 session par Google), toute activité ultérieure sera considérée comme une nouvelle session.Si un internaute quitte votre site et y accède de nouveau moins de 30 minutes après, Google Analytics ne comptabilise alors qu’une seule session.Prenons quelques exemples :– un utilisateur A arrive sur votre site et consulte plusieurs pages en l’espace de 30 minutes = 1 utilisateur et 1 session,– un utilisateur B arrive sur votre site, consulte 1 page puis part faire autre chose. Il revient 45 minutes après = 1 utilisateur et 2 sessions.– un utilisateur C arrive sur votre site, regarde vite fait une page, quitte le site, car il doit faire autre chose. Il revient toutefois sur le site 10 minutes plus tard = 1 utilisateur et 1 session.Vous pourrez d’ailleurs consulter les données entre nouvel utilisateur et utilisateur connu dans la rubrique « Audience » puis « comportement » et enfin « visiteurs nouveaux/connus ».
10 indicateurs clés de performance sur Google Analytics - Visiteurs nouveaux - connus  - Ocm Webmarketing Tourisme

7.     Le nombre de sessions, selon Google Analytics

Le nombre de sessions correspond au nombre de visites effectuées sur votre site web par tous les utilisateurs, qu’ils soient déjà venus ou non. Par défaut, une session expire après 30 minutes d’inactivité sur votre site.Attention toutefois, il est important de prendre en compte que si un visiteur quitte votre site (avant 30 mns) et y revient dans ce laps de temps, mais par un autre biais, il sera comptabilisé comme une nouvelle session.Voici un exemple précis :
  • un utilisateur souhaite réserver sur votre site internet et clique donc sur le bouton approprié.
  • Il est donc renvoyé sur votre plateforme de réservation sur laquelle il procède à la commande.
  • Il est alors renvoyé sur votre site internet sur une page de confirmation de réservation.
  • Il sera alors comptabilisé comme une nouvelle session.
Si vous êtes dans ce cas de figure notamment, il faut donc penser à exclure l’adresse IP de la plateforme de réservation de vos analyses.
10 indicateurs clés de performance sur Google Analytics - Nombre de sessions dans les sources de trafic - Ocm Webmarketing Tourisme

8. Le nombre de pages vues par session

Le nombre de pages vues par session est donné sous forme de moyenne.Les visites répétées d’un internaute sur une même page sont prises en compte. Un internaute qui reste sur votre site longtemps et qui consulte plusieurs pages indique qu’il est intéressé et qu’il approfondit ses recherches, ce qui est donc positif !
10 indicateurs clés de performance sur Google Analytics - Nombre de pages par session dans les sources de trafic - Ocm Webmarketing Tourisme

9.  La durée moyenne des sessions

La durée moyenne des sessions peut également être un bon indicateur  de performance à surveiller. En effet, plus un internaute restera longtemps sur votre site web, plus les chances de réservation augmenteront.Il est judicieux également de rapprocher cette donnée avec le nombre de pages vues.
10 indicateurs clés de performance sur Google Analytics - Durée moyenne des sessions dans les sources de trafic - Ocm Webmarketing Tourisme

10. Le taux de rebond

Le taux de rebond ! Ah ce fameux de taux de rebond ! Vous en avez sûrement déjà entendu parler ! Mais qu’en est-il vraiment ?Le taux de rebond correspond pour Google Analytics à la part des internautes qui sont arrivés sur l’une des pages de votre site web et en sont ressortis aussitôt ou dans les quelques secondes qui suivent, et qui n’ont pas interagi avec cette même page.Comme vu précédemment, le temps passé sur votre site est calculé par Google en fonction du temps passé entre 2 interactions (2 pages vues par exemple). Donc si un utilisateur arrive sur une page de votre site web, mais s’absente pendant plus de 30 minutes sans avoir changé de page, il sera considéré comme un rebond, car Google n’ayant pas d’interaction dans le temps considéré comme une session ne pourra pas calculer le temps réel passé sur le site.Le taux est exprimé en pourcentage de 0 à 100%.On considère les éléments suivants :
10 indicateurs clés de performance sur Google Analytics - Données liées au taux de rebond - Ocm Webmarketing Tourisme
Plus le taux de rebond de votre site sera important, plus Google considérera votre site web comme étant de mauvaise qualité, ne donnant pas satisfaction à l’utilisateur, et donc le référencement naturel sera à priori « pénalisé ». Je dis « à priori » parce que les points de vue des référenceurs à ce sujet sont très variables !Attention toutefois, un taux anormalement bas (de 0 à 5%) doit vous alerter ! Cela peut s’expliquer, par exemple, par une installation en double du code de tracking de Google Analytics. 

Vous voilà maintenant prêt à attaquer l’analyse de vos propres statistiques. N’oubliez pas qu’il est judicieux d’étudier des tendances plutôt que des données précises et d’analyser les périodes d’au moins 1 mois minimum.

Vous aimerez aussi...

Bert, la prochaine révolution SEO de Google arrive…
Bert, la prochaine révolution SEO de Google arrive…

Mais qui est Bert ❓❓❓ Alors vous avez trouvé qui est cette fameuse Bert dont on parle depuis hier ?? Eh bien Bert la prochaine mise à jour de l'algorithme de Google ! Mais la PLUS IMPORTANTE mise à jour depuis 5 ans !!! Et c'est Google qui le dit 😱 Cette mise à jour...

Podcast : 20 idées de contenus pour votre site web
Podcast : 20 idées de contenus pour votre site web

Découvrez mes 20 idées de contenus pour votre site web pour ne plus subir le syndrome de la page blanche !   Pour écouter ce podcast, cliquez sur "play" ou bien faites un clic droit ici pour le telecharger sur votre appareil.Vous aimerez aussi...

Comment bien utiliser Google Analytics pour votre site internet ?
Comment bien utiliser Google Analytics pour votre site internet ?

Google Analytics est un outil d’analyse de données indispensable dans la stratégie digitale de votre hébergement touristique. Vous allez grâce à cet outil gratuit, découvrir le comportement des visiteurs et connaître tout du trafic de votre site internet.  Mais encore...

Comment installer Google Analytics et Search Console ?
Comment installer Google Analytics et Search Console ?

Google Analytics et Google Search Console, vous connaissez ? Ce sont les 2 outils magiques  et gratuits, de statistiques de votre site internet. Mais pour qu’ils soient magiques, encore faut-il qu’ils soient correctement installés et paramétrés       Je vous explique...

Les photos, l’atout séduction de votre communication touristique
Les photos, l’atout séduction de votre communication touristique

Les photos sont un atout primordial dans votre communication touristique ! Il est donc important de veiller à la qualité technique mais aussi esthétique des photos. Ce sont de véritables supports de communication. Elles doivent vendre du rêve aux internautes et leur...

Télécharger gratuitement

mon "Livre blanc des 10 points pour booster votre référencement naturel"

 

 

Boostez la visibilité de votre site internet et mettez enfin en lumière votre hébergement touristique !

 

Félicitations vous allez bientôt pouvoir booster le référencement naturel de votre site internet ! Vous recevrez d'ici quelques instants votre guide par email. A très bientôt.